Arthrose

 L’ARTHROSE est une dégénérescence progressive du cartilage.

Le cartilage est un tissu qui recouvre les extrémités des os, c’est un lubrifiant articulaire. Il permet aux articulations de bien glisser les unes par rapport aux autres.

L’ARTHROSE appelée communément Rhumatisme Inflammatoire, engendre une raideur articulaire et des douleurs lors des sollicitations et mobilisations excessives.

Comment lutter contre l'Arthrose

Vous souffrez d’ARTHROSE et depuis longtemps… alors lisez cet article.

Vous pensez que vous êtes trop jeune pour avoir de l’ARTHROSE… alors n’attendez pas d’en avoir pour faire quelque chose, lisez cet article.

Bonne Lecture.

1. Comment lutter contre l’Arthrose ?

Les Bons Gestes

1.1 Au Réveil Dérouillage Articulaire :

La nuit les tissus sont régénérés et c’est aussi le moment où l’inflammation est à son paroxisme. Je vous conseille de prendre le temps tous les matins de remettre en route en douceur vos articulations les unes après les autres.

  • Allongez sur le dos : commencez par vos chevilles faites des 10 petits cercles dans un sens puis dans l’autre ensuite tirez 10 fois la pointe de pied vers vous puis 10 fois vers le bas. Ensuite, fléchissez les genoux et les hanches 10 fois d’un côté et 10 fois de l’autre.
  • Assis au bord du lit :  inclinez la tête à gauche puis à droite, en avant puis en arrière et faites des petits cercles avec le menton comme si vous aviez un petit crayon au bout du menton. Étirez votre dos en montant les bras mains croisées vers le plafond.

Comment lutter contre l'Arthrose

  • Debout : montez 10 fois sur la pointe des pieds en inspirant, montez 10 fois les genoux vers le thorax comme si vous montiez des escaliers. Et pour terminer inclinez doucement votre buste en restant jambes tendues 10 fois d’un côté puis 10 fois de l’autre.

1.2 Eviter les torsions du dos :

Les torsions de notre colonne nous aident pas à améliorer notre colonne surtout lorsque c’est fait de manière brusque lors des gestes de la vie quotidienne.
Pensez que tous ces mouvements de torsions engendrent des tensions musculaires et des rouillages articulaires des micro-traumatismes articulaires qui a la longue vont finir par bloquer votre dos et engendrer une dégénérescence de votre cartilage.  PRÉVENIR c’est GUÉRIR.

Pour éviter les torsions du dos, pensez à vous tourner en un seul bloc en bougeant les épaules, le bassin et les pieds en même temps. Avant d’effectuer un geste demandez-vous quelle est la meilleure façon pour ne pas vous faire mal au dos.

1.3 Limiter le port de charge :

Le port de charge lourde a des conséquences sur l’état de santé de nos articulations ce qui augmente l’usure de nos articulations. Eviter de porter des charges lourdes à bout de bras car vous créez une forte pression dans les articulations de l’épaule et de la colonne, vous étirez les articulations du coude et du poignet. De préférence utilisez les Caddies lorsque vous allez faire les courses, privilégiez les valises à roulettes lorsque vous partez en voyage…

Comment soulever une charge lourde sans se faire mal au dos ?

Il est fortement conseillé de se rapprocher le plus possible de cette charge, de plier vos genoux , de prendre la charge le plus prés de vous et non bras tendus ensuite se relever en poussant sur ses jambes et en contractant les muscles de vos cuisses. Votre dos dans cette position n’est pas du tout sollicité et il est protégé des pressions articulaires de la charge lourde que vous vous soulevez.

2. ARTHROSE : Changer votre alimentation pour diminuer les crises

Selon le Professeur Henri Joyeux – Chirurgien Cancérologue : il conseille de Changer d’Alimentation. Lisez ce livre, il peut changer votre vie et améliorer votre SANTÉ !

                                                                          

2.1 Les Produits Laitiers :

Les produits Laitiers provoquent une acidose importante dans notre organisme et pour lutter contre cette acidose l’organise va consommer plus de calcium que ce que nous apportent les produits laitiers.

STOP AUX PRODUITS LAITIERS

Vous pouvez trouver du calcium dans les amandes, les noisettes, les légumes verts…

Mangez des produits laitiers à chaque repas consiste à METTRE DE L’HUILE SUR LE FEU de vos articulations déjà en inflammation et pour ceux qui n’ont pas encore d’ARTHROSE ce serait ne pas prévenir l’apparition de l’Arthrose.

2.2 Les Protéines :

Les protéines Animales provoquent aussi une acidose qui accentue les carences en Magnésium et en Calcium donc privilégier l’apport des protéines Végétales comme les lentilles, les haricots, les pois chiches.

2.3 Les Vitamines :

La Vitamine C est essentiel pour le bon fonctionnement de notre organisme, malheureusement notre alimentation ne nous apporte pas suffisamment de vitamine C. Je vous conseille alors vivement de suppléer cette carence en achetant de la vitamine C en complément alimentaire.

La Vitamine D est en carence dans une grande majorité et cette vitamine est essentielle pour fixer le calcium dans notre organisme et donc lutter contre l’ostéoporose et l’arthrose.

                                              

Si l’on comble nos carences en Magnésium, Vitamine C, Protéines végétales, Calcium et Vitamine D alors on constate :

  • Une Disparition progressive des Douleurs
  • Un Retour de la Souplesse Articulaire
  • La Reconstruction du Cartilage Articulaire et des Os

CHANGER SON ALIMENTATION

C’EST AMÉLIORER SA SANTÉ

ET C’EST PRENDRE SA SANTÉ EN MAIN !

3. ARTHROSE : Les Solutions Naturelles, pour retarder son Évolution, plus efficaces que les Médicaments

L’association de deux substances naturelles, la Chondroïtine et la Glucosamine, permet d’améliorer dans 80% des cas l’état des personnes atteintes d’arthrose. Il existe aussi les substances extraites de l’avocat et du soja qui améliorent nettement la fonction des articulations et diminuent la douleur. Certaines plantes (curcuma, gingembre, feuilles de cassis, piment) ont des propriétés pour soulager l’arthrose. Presque comme si elles avaient été créé pour ça !

3.1 La Chondroïtine :

Composant des protéoglycanes, son apport favorise leur synthèse par les chondrocytes. La chondroïtine inhibe aussi l’élastase, une enzyme participant à la dégradation du cartilage.

Plusieurs études de bonne qualité attestent de son efficacité sur la douleur et la raideur articulaires, ainsi que sur le ralentissement de la progression de la maladie arthrosique. Ainsi, une étude contrôlée parue en 2015 démontre que le sulfate de chondroïtine, à la posologie de 1200 mg par jour, est supérieur au celecoxib (anti-inflammatoire de référence) à la dose de 200 mg par jour, pour réduire la perte cartilagineuse dans l’arthrose du genou. Qui plus est, les deux traitements ont la même efficacité sur les symptômes douloureux.

L’effet est généralement constaté après 4 à 8 semaines de traitement.

La chondroïtine proposée dans le commerce est soit extraite du cartilage de bœuf, soit d’origine marine (crustacés). Notez que la chondroïtine a d’autres propriétés intéressantes, comme de protéger la santé de vos artères.

3.2 La Glucosamine :

Autre composant des protéoglycanes, elle favorise aussi l’assimilation du soufre qui est nécessaire à la fabrication et à la réparation du cartilage. Elle a, de plus, la propriété d’améliorer la qualité du liquide synovial.

Prendre 1500 mg par jour, les effets sont constatés après 4 à 8 semaines de traitement.

Chondroïtine et Glucosamine sont complémentaires et l’on estime que l’association de ces deux produits améliore l’état des personnes atteintes d’arthrose dans 80 % des cas !

Une étude récente d’une durée de six mois, contrôlée, a montré que la prise quotidienne de 1200 mg de Chondroïtine et de 1500 mg de Glucosamine est aussi efficace sur la douleur que 200 mg par jour de celecoxib ( anti-inflammatoire prescrit par la médecine traditionnelle).

Pour commencer faites un traitement de fond pendant 3 mois  puis recommencez tous les 3 mois.

3.3 Les Substances extraites d’Avocat et de Soja :

Des substances extraites de l’avocat et du soja (fractions insaponiables de leurs huiles) contribuent à améliorer la fonction des articulations et à diminuer la douleur et la consommation d’anti-inflammatoires. Un produit pharmaceutique est disponible en France sous le nom de Piasclédine300® (1 gélule par jour au milieu d’un repas).

À noter que depuis le 1er mars 2015, les médicaments à base de glucosamine, chondroïtine, avocat, soja ne sont plus remboursés par la Sécurité Sociale. L’argument avancé par la HAS (Haute autorité de la santé) étant que ces produits mettent trop de temps à agir pour peu d’efficacité, comparé au nombre d’effets secondaires qu’ils entraînent… Etonnant n’est-ce pas !

3.4 Les plantes :

De nombreuses plantes ont des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques démontrées, souvent comparables à celles des médicaments. Leur effet sera d’autant plus important qu’elles seront utilisées dès le début de la maladie arthrosique.

L’ Harpagophytum, le Curcuma, le Boswellia, le Gingembre.

Le Gingembre et le Curcuma ont un rôle doublement bénéfique dans l’arthrose. Ils luttent contre les processus inflammatoires dans l’organisme et agissent comme de puissants antioxydants.

ATTENTION !

Les plantes ne sont pas toujours sans effets secondaires et elles peuvent interagir avec le métabolisme de nombreux médicaments. Il est donc indispensable de demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien, et de toujours signaler d’éventuels traitements en cours.

4. ARTHROSE et DÉCOAGE BIOLOGIQUE :

Arthrose = art / tr / ose = ose exprimer ton art ! Ose être toi-même et prendre ta place. Ose montrer ton art très particulier de faire les choses. Assume-le et assume-toi.

Une atteinte du cartilage correspond au conflit de DÉVALORISATION DE SOI portant sur un geste maladroit ou inconvenant. Donc pour chaque articulation, le conflit sera différent, puisqu’il sera en rapport avec l’action ou les actions propres à chaque articulation.

Exemples :

  •  Le genou = dévalorisation porter sur une obligation d’obéissance (le fait de devoir mettre le genou à terre),
  • Les doigts de la main, cela concernera l’exécution d’un travail manuel précis,
  • Les vertèbres cervicales, c’est lié à la soumissionner et à la communication.

Il faudra rechercher les conflits liés aux contrats de mariages, associations, équipes, organisations,…

En phase de conflit actif, il y a apparition de nécroses dans le cartilage qui peuvent lui donner l’aspect d’un fromage suisse, dont le sens est de rendre l’articulation moins apte à effectuer le geste relié au conflit, dans un contexte où le ressenti de dévalorisation, et aussi celui d’impuissance qui l’accompagne généralement, sont devenus intolérables

Après la solution du conflit, des oedèmes se forment au sein de l’articulation avec prolifération cellulaire plus ou moins luxuriante dans un contexte inflammatoire, dont le sens est la reconstitution d’un cartilage plus solide. S’il y a apparition de liquide synovial, c’est après la solution d’un conflit qui s’est produit dans une tonalité de vouloir amoindrir les choses.

Dans l’arthrose, il y a une notion de résignation, de fatalité, on ne se bat plus. L’arthrose elle-même, une fois apparue, est source d’un conflit de dévalorisation pour la personne qui ne sait plus exécuter tous ses gestes quotidiens du fait de sa maladie, ce qui l’enferme dans un conflit verrouillant, un cercle vicieux de dévalorisation, où la maladie entraîne le conflit qui entraîne la maladie, ce qui conduit à la chronicité, qui ne sera réversible que par la prise de conscience du mécanisme conflictuel.

                                         

5. Conclusion :

L’ARTHROSE est une maladie fréquente qui touche près de 10 millions de français dont 60 % des plus de 65 ans ! Loin d’être une maladie bénigne, elle est la deuxième cause d’invalidité en France.

Les traitements médicamenteux, antalgiques et anti-inflammatoires, soulagent temporairement la douleur mais n’ont aucune action sur la progression de la maladie. De plus, ils présentent des effets indésirables parfois graves qui limitent leur utilisation au long cours.

L’ARTHROSE est une maladie qui peut-être soigner de façon naturelle soit grâce aux traitements naturels capables de soulager les douleurs et de freiner l’évolution de la maladie, sans les inconvénients des médicaments classiques; soit grâce à l’approche du DÉCODAGE BIOLOGIQUE qui est capable de déterminer quelles situations d’hyper-stress nous avons vécu et ayant eu un impact sur nos tissus osseux.

L’ARTHROSE N’EST PAS UNE FATALITÉ !

Quels traitements avez-vous essayé pour lutter contre l’ARTHROSE ?

Dites le moi dans les commentaires.

A votre Santé !

Virginie REICHARD

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 COMMENTS

  1. 1ères lombalgies dues à l’arthrose, je découvre cette douleur et cette invalidité qu’elle entraîne. Je pense qu’elle est dûe à mon moral, dépréciation, arrêt de la lutte, etc…..qui allez voir pour y rémédier ? un psy ? Comment faire un décodage biologique ? Merci

    • Bonjour Véronique,

      Tout d’abord regardez si vous consommez beaucoup de laitage (yaourts, formages, crème fraîche, beurre…) dans votre alimentation quotidienne. Evitez le plus possible les produits laitiers à base de lait de vache, privilégiez le lait de soja, le lait de riz ou le lait d’amande. Ensuite, faite un traitement de fond avec les produits conseilés dans l’article (Chondroïtine et Glucosamine, vitamines C et D) et puis vous pouvez prendre rendez-vous avec un thérapeute en Décodage Biologique prés de chez vous. Faites aussi du sport comme la natation, le vélo ou la marche au plat.
      Virginie.

Laisser un commentaire