méthode Bowen

Née en Australie et pratiquée dans de nombreux pays dans le monde, la Méthode BOWEN connaît une popularité grandissante. Considérée comme la plus douce des thérapies manuelles, elle vise à stimuler le pouvoir d’auto-guérison du corps et se révèle efficace sur une large palette de troubles.

Méthode BOWEN
Méthode BOWEN. Crédit photo : Kingsmill Resort

1. Thomas Bowen, un autodidacte :

L‘Australien Thomas Bowen (1916-1982) est le créateur de cette méthode, il n’a jamais reçu de formation spécialisée, ayant quitté l’école à 15 ans. Il aurait appris et expérimenté diverses manipulations thérapeutiques auprès de ses entraîneurs sportifs. Plusieurs personnes affirment aujourd’hui qu’il était un véritable guérisseur naturel (healer). Lui-même disait que ses découvertes sur la façon de manipuler les tissus et sur les endroits où le faire découlaient d’un « don de Dieu ». C’est sur ces bases qu’il commença à traiter les gens de son entourage.

Au début des années 1950, devant la demande de patients de plus en plus nombreux, Thomas Bowen décidait de se consacrer à temps plein à sa pratique. D’abord il utilisa le titre d’ostéopathe, étant d’avis que c’est à peu près ce qu’il faisait. Plus tard, quand l’appellation d’ostéopathe devint réservée, il se présenta comme « thérapeute manuel ». Même s’il n’a jamais eu recours à la publicité, à une certaine époque, il soignait en moyenne 14 personnes à l’heure, ce qui lui permettait de voir plus de 13 000 patients par année!

En 1974, il invita deux personnes, Oswald (Ossie) Rentsch et sa femme Elaine, à devenir ses élèves et à codifier son travail. Comme il le souhaitait, les Rentsch ne commencèrent à enseigner sa méthode qu’après son décès. D’abord en Australie, puis en Amérique du Nord et en Europe. The Bowen Therapy Academy of Australia, l’organisme officiel d’enseignement et de certification, a été mis sur pied en 1987. On trouve aujourd’hui des praticiens dans plus de 30 pays.

Il existe des registres nationaux des praticiens au Canada, en Europe et dans plusieurs autres pays, bien que l’adhésion ne soit pas obligatoire (voir Sites d’intérêt).

Pour trouver un praticien Bowen en France certifié aller sur le site www.registrebowen.com (registre des praticiens francophones).

Conseil : Avant de choisir votre praticien Bowen, assurez-vous qu’il a une formation en kinésithérapie ou en ostéopathie, ce qui garantit une bonne connaissance en anatomie et en physiologie.

2. Qu’est-ce que c’est la Méthode Bowen ? :

Dans la famille toujours grandissante des thérapies manuelles douces, la méthode Bowen est l’une des plus récentes et sûrement l’une des plus « délicates ». Il s’agit d’un traitement réalisé « en surface » ne comportant qu’un nombre limité de petites manipulations simples, mais extrêmement précises. Comme la plupart des approches corporelles, celle-ci vise à redonner au corps son équilibre perdu, à combattre les douleurs et à stimuler les mécanismes d’autoguérison. Elle agit par l’intermédiaire des muscles, des tendons, des nerfs et des fascias.

La Méthode BOWEN commence à faire des émules en France, et à creuser tranquillement son chemin, séduisant par sa finesse, son apparente simplicité et son efficacité.

Une des particularités de la Méthode Bowen est le calme absolu dans lequel se déroulent les séances. Selon la théorie, pour que les manipulations puissent produire leur effet – à travers le système nerveux – il faut minimiser les interférences provenant d’autres stimulis : bruit, musique, paroles, odeurs, etc. Elle consiste en des séquences de mouvements subtilsappelés moves – effectués sur des points réflexes du corps, situés sur des ligaments, muscles, tendons et fascias.

La manipulation la plus communément utilisée consiste à placer les deux pouces sur un point précis, à exercer une pression perpendiculaire aux fibres (musculaires ou autres), puis à relâcher cette pression d’un coup sec.

Les manipulations des tissus en des points particuliers (correspondant parfois aux points d’acupuncture) amènent d’abord l’organisme en état parasympathique (détendu et en paix plutôt qu’alerte ou stressé). Elles instaurent ensuite une harmonisation profonde à l’intérieur du corps.

Habituellement, le praticien applique d’abord des moves qui permettent au corps d’amorcer un processus d’ajustement général. Dans un deuxième temps, il choisit ceux qui correspondront plus spécifiquement aux besoins du patient.

La réaction des tissus aux moves varie d’un patient à l’autre et d’une séance à l’autre (chaleur, picotement, inconfort ou très légère douleur). Il arrive que les patients ressentent une sensation de froid ou de chaud et une profonde détente. D’autres déclarent vivre aussi une certaine libération émotionnelle. 

On dit que le processus de rééquilibration mis en oeuvre par le traitement persiste pendant quelques jours après la séance comme après une séance d’Ostéopathie ou de Micro-kinésithérapie, ce qui demande aux patients d’éviter de faire du sport, de soulever du poids, de faire 2h00 de ménage ou d’avoir recours à d’autres  techniques corporelles (qui transmettraient un message différent au cerveau).

3. Les Bienfaits : Ramener le Corps à l’Equilibre :

Parce que la Méthode Bowen découle surtout d’intuitions, il est difficile d’en définir les bases théoriques, d’autant plus que les données recueillies par les Rentsch sont purement techniques. On sait quand même que Bowen croyait à des principes qui circulaient déjà dans l’univers des thérapies corporelles, comme ceux qui forment la base de l’ostéopathie :

  • le corps possède un mécanisme d’auto-guérison qui requiert parfois d’être stimulé;
  • la structure gouverne la fonction, ce qui veut dire qu’une perturbation dans une structure dérangera son fonctionnement et celui de l’organisme entier.
  • Accélérer le temps de rétablissement à la suite d’une maladie, d’une opération ou d’une blessure.
  • Soulager un ensemble de douleurs musculosquelettiques, y compris celles causées par la fibromyalgie.
  • Améliorer la situation dans les cas de problèmes courants des systèmes digestif (constipation, diarrhée, etc.), respiratoire (congestion des sinus, rhume des foins, etc.) et reproducteur (douleurs menstruelles, infertilité, etc.).
  • Aider les enfants ayant des trouble d’énurésie ( pipi au lit).

Le patient s’étend sur une table de massage et peut garder des vêtements légers. Le praticien fait ses moves par séries et s’éloigne de la table entre chaque série, pendant au moins 2 minutes et parfois plus, afin de laisser le système nerveux s’adapter à la nouvelle information.

Une séance Bowen dure entre trente et quarante-cinq minutes. En fonction des troubles et de leur chronicité, une à cinq séances apportent une amélioration, mais il est difficile de savoir en avance comment le corps va réagir et s’auto-réguler.

Une Action Immédiate et Puissante

LE PLUS : Livre de Louise TREMBLAY  « Le Petit Livre Bowen ». Télécharger le livre en cliquant ici.

4. Recherches Scientifiques :

Une étude pilote a été réalisée sur 20 personnes souffrant d’une capsulite rétractile de l’épaule dite épaule gelée. Les auteurs de cette étude descriptive d’une série de cas ont observé qu’à la suite de 5 séances avec la Méthode Bowen, 70 % des participants présentaient un rétablissement complet de la mobilité de leur épaule et 80 % ne ressentaient que peu ou pas de douleur.

Les auteurs mentionnent toutefois qu’étant donné le modèle d’étude utilisé, le petit nombre de sujets et l’absence d’un groupe témoin, ces résultats ne permettent pas de généraliser et de prouver l’efficacité de l’approche.

5. Conclusion :

Cette Méthode se situe à la croisée entre Thérapie Tissulaire et Energétique. Tomas Bowen, son inventeur, croyait en effet au chi, l’énergie vitale qui, selon la médecine traditionnelle chinoise, irrigue tout notre corps, garantissant son bon équilibre. Ainsi, il semblerait que certaines zones réflexes Bowen soient en commun avec des points d’acupuncture.

La Méthode Bowen pourrait ainsi permettre, grâce aux séquences de moves, de relancer cette circulation vitale dans l’organisme afin d’assurer sa bonne santé.

Les praticiens précisent qu‘il ne faut pas confondre cette technique avec d’autres dans lesquelles on voit certaines similitudes, comme le massage, le relâchement myofascial, l‘acupressionA noter que cette Méthode a été adapté aux animaux, une sorte de soin qui permettrait de traiter certains problèmes courants en plus de favoriser un mieux-être général.

SI VOUS CONNAISSEZ CETTE METHODE, VOUS AVEZ DÉJÀ EU RECOURS A CELLE-CI ALORS POSTEZ VOS COMMENTAIRES JUSTE EN-DESSOUS. 

A votre Santé !

Virginie REICHARD

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire